L’Assemblée Générale de la MSA Dordogne, Lot et Garonne s’est tenue le 29 octobre 2021 à l’espace culturel François Mitterrand à Boé. Jean-François Fruttero a été heureux d’accueillir en présentiel près de 300 élus et invités, pour ce moment privilégié dans l’activité de notre caisse.

Ce rendez-vous entre la MSA et ses élus a permis d’échanger sur l’activité de l’entreprise et de revenir sur la mobilisation de la MSA Dordogne, Lot et Garonne durant cette année 2020, marquée par une crise sanitaire, sociale et économique sans précédent, pour maintenir sa mission de service public et accompagner les ressortissants les plus fragilisés.

Cette Assemblée Générale a été aussi l’occasion d’aborder l’avenir de notre régime de protection sociale avec la volonté de la MSA de développer son rôle de relais des services de l’État au plus près des territoires ruraux et sur le plan local, de présenter le projet de mandature aux élus.

Au cours de cette matinée, Gauthier de Gualy, Directeur Général de la MSA DLG, est revenu sur l’activité 2020 en exposant les grandes masses financières gérées par l’entreprise et les principales activités des services.

Isabelle Lasternas, Présidente du CASS, a mis en lumière, dans le rapport d’Action Sanitaire et Sociale, l’investissement des travailleurs sociaux sur le terrain et le travail réalisé par les élus.

Ensuite, le Rapport Mutualiste de Laurent Sure, 1er Vice-président de la MSA DLG, et le Rapport Moral du Président Jean-François Fruttero ont abordé le projet de mandature, initié en 2021 par les Administrateurs mais qui s’étendra tout au long du mandat.

Porté par le plan stratégique « MSA 2025 », ce projet politique positionne l’élu au cœur de la stratégie et de l’action territoriale de la MSA Dordogne, Lot et Garonne. Il mobilisera tout au long du mandat le réseau de délégués, avec la collaboration des services, pour mettre en œuvre des actions concrètes, identifiées et construites avec les élus, qui répondent au besoin de proximité et de services des populations rurales de nos départements.

Enfin, Pascal Cormery, Président de la Caisse centrale, a évoqué les perspectives et les enjeux de notre Institution, les grands dossiers d’actualité et est revenu sur l’issue des négociations avec les Pouvoirs Publics dans le cadre de la Convention d’Objectifs et de Gestion pour la période 2021-2025.