Par Jacques Cazor
Publié le 20/04/2021 à 10h49

En ces temps de confinement, la randonnée permet à beaucoup, dans la limite du rayon de 10 km autorisés, de prendre de belles bouffées d’oxygène.

La commune de Moirax, a, depuis les années 1980, développé une démarche d’entretien, avec réouverture si nécessaire, des chemins communaux que les randonneurs empruntent lors de leurs balades dans l’arrière pays de l’Agenais. Cela en partenariat avec le Comité Départemental du Tourisme qui a réalisé et balisé les circuits de randonnées qui maillent tout le département.

La municipalité a confié de longue date l’entretien de ses chemins aux « chemins verts de l’emploi », Association d‘insertion par l’économique créée par la Mutualité Sociale Agricole. Cette structure de services propose l’entretien, dans le respect de la nature et des espèces protégées, de chemins, des voies navigables, de berges de ruisseaux.

Nettoyage de printemps pour de beaux chemins à découvrir

À Moirax, l’association intervient 2 fois par an : au printemps lorsque la végétation démarre et à la fin de l’été. Pour une quinzaine de tronçons représentant près de 9 km, la commune investit 3 800 euros par an.

L’Agglomération Agenaise prend elle en charge une quinzaine d’autres tronçons d’intérêt communautaire. En ce début avril, deux équipes se sont déployées durant trois jours sur la commune. Par ce mardi après-midi ensoleillé, l’une d‘elles est encadrée par Stéphane Sicard.

Ils sont 8, solidement équipés de débroussailleuses, élagueuses ou fourche, à intervenir sur ce beau chemin encaissé en zone boisée dans le quartier de Ségougnac. « L’objectif est de dégager une largeur de 3 mètres pour le passage aisé des marcheurs et 3 mètres en hauteur pour les cavaliers » précise l’encadrant.

Chacun sait ce qu’il a à faire et dans une bonne ambiance l’équipe avance vite. Après leur passage, le beau chemin dégagé devrait ravir les marcheurs et leur transmettre les ondes positives de la végétation en effervescence printanière